L’Art de la Guerre Hyper Dimensionnelle

L’Art de la Guerre Hyper Dimensionnelle

[French translation of The Art of Hyperdimensional War – November 2005]

(Source – découvert sur le blog de MaRa)

Publié en Novembre 2006 dans le magazine UNDERCOVER N°28

A travers ce texte, Montalk, un jeune américain de 24 ans, très perspicace, indique quelques tactiques pour faire face à ces forces qui vivent sur un plan supérieur de la réalité et que l’on doit pourtant combattre car elles sont les terribles gardiennes de la « Matrice ».

Voici un résumé de ce que j’ai appris de mes rencontres avec les démons intérieurs et extérieurs. Que cela vous donne matière à réfléchir, mais gardez-vous de prendre mes paroles aux pieds de la lettre : adaptez-les à vos propres expériences.

Tout d’abord, comprenez bien que vous ne vivez que ce que vous avez besoin de vivre, et que cela a été choisi par vous-même à un autre niveau de votre être. Vous êtes responsables de tout ce qui vous arrive, que vous l’ayez créé ou simplement permis. Chaque attaque sert à vous enseigner quelque chose, et votre attitude vis-à-vis de ces attaques détermine la facilité avec laquelle vous dépassez ces épreuves.

De plus, ayez bien conscience que, d’un point de vue absolu, la Matrice permet d’accélérer votre évolution et que, bien que ses agents vous voient comme leur ennemi, vous pouvez les utiliser comme des professeurs. Vous n’avez pas besoin d’aller les chercher car ils se mettront sur votre chemin. Et surtout, gardez en tête qu’on ne vous présentera jamais des épreuves que vous n’êtes pas capables de réussir.

Cela dit, la probabilité d’une attaque dépend de deux facteurs :

a) leur désir d’attaquer – l’attention que vous attirez
b) leur capacité d’attaquer – les faiblesses de vos défenses.

Avoir de bonnes défenses et devenir une proie moins attractive réduit la probabilité d’être attaqué.

Pour avoir de bonnes défenses

Être conscient de ses faiblesses intérieures et les observer de près – défauts de l’ego,déclencheurs d’émotions, manque de connaissances ou fausses suppositions, ressentiments et envies, dépendance émotionnelle envers une source d’autorité, etc.

Être conscient de ses faiblesses extérieures et les observer de près – personnes qui dépendent de vous ou dont vous dépendez, et qui peuvent devenir les instruments d’une attaque ; aspects de vos finances qui peuvent être sabotés, déclenchant une cascade de problèmes ; faiblesses au niveau de votre santé qui peuvent vous affaiblir au cours d’une attaque ; problèmes mécaniques comme un accident de voiture… et si tout cela ne marche pas, alors les personnes qui comptent pour vous seront attaquées dans les mêmes domaines.

Être résolu et sage dans ses décisions – ils attaquent surtout pour biaiser les décisions que vous n’avez pas encore prises ou pour renforcer les mauvaises décisions que vous avez déjà prises. Cela est dû à la Loi du libre-arbitre : ils laissent leur cible se jeter volontairement dans leur piège. Ainsi, avant de faire le juste choix, vous serez attaqués pour être empêché de le faire. Mais une fois le choix fait, puisque toute attaque additionnelle ne pourrait que confirmer que vous avez fait le bon choix, ils arrêtent immédiatement.
Si vous êtes hésitant ou conservateur dans votre prise de décision, peut-être par peur de faire des erreurs ou d’être définitif, vous serez particulièrement attaqué car vous serez comme sur le bord d’une barrière et c’est là qu’on peut vous faire tomber le plus aisément. Ils attaquent le lien le plus faible à son moment le plus critique.
Il est préférable de prendre une décision ferme et de se tromper (puisque les résultats vous montreront votre erreur et vous pourrez la rectifier), plutôt que craindre constamment d’avoir tort, ce qui introduit de l’incertitude dans toutes vos actions et vous rend totalement indiscipliné dans votre avancée.

Pour devenir une proie moins attractive

Arrêter tout ce qui fait de vous une menace pour la Matrice n’est évidemment pas une option, vu que cela défait le but même de votre existence. Tout pas vers votre indépendance et celle des autres va naturellement diriger les projecteurs de la prison sur votre personne. Pour réduire les attaques, ne fuyez pas le projecteur en revenant à votre ancienne personnalité, mais avancez plutôt avec une défense toujours plus solide.

Avoir le désir d’apprendre de toutes vos expériences – Si vous êtes ouverts, plus ils attaqueront, plus vous deviendrez sages. Ils prennent un risque chaque fois qu’ils attaquent – soit ils gagnent et vous vous affaiblissez, soit ils perdent et vous devenez plus forts. C’est votre choix.

Garder une fréquence émotionnelle positive – Si vous êtes facilement anxieux ou craintif, vous devenez une machine à réaction, une personne si sensible qu’il suffit de lui faire « Bouh! » pour qu’elle déverse toute son énergie émotionnelle. Non seule-ment ils se régaleront de votre force vitale, mais ils pourront pénétrer plus aisément dans votre microcosme la prochaine fois. Vous pouvez ainsi devenir une marionnette qu’ils contrôlent facilement, et ils n’hésiteront pas à utiliser vos réactions à leur avantage.
Bien que ces entités puissent voir au-delà du temps linéaire et analyser nos futurs probables, leur perception est limitée à cause du spectre étroit de leur âme. Ainsi ils ne peuvent prédire que ce qui réside dans leur propre sphère de choix.
Si vous êtes d’humeur négative, votre futur probable se trouve dans cette sphère ou, dit autrement, vous êtes en résonance avec ce secteur de la réalité hyperdimensionelle qui est leur territoire. Donc, garder votre fréquence émotionnelle à un certain niveau ne veut pas dire que vous bloquez la vérité (car, si vous le choisissez, vous pouvez gagner des connaissances tout en restant positif), mais il s’agit plutôt d’une tactique nécessaire lorsqu’on est engagé dans la guerre hyperdimensionelle. C’est une manière de parfaire votre armure et votre camouflage métaphysique.

Quelques conseils généraux

Une attaque peut réussir de plusieurs manières – En repousser une ne veut pas dire qu’on les a toutes parées et, dans ce cas, vous pouvez être votre pire ennemi. Lorsqu’ils utilisent un agent pour vous saboter ou vous harasser, ils peuvent gagner, soit en sabotant directement vos efforts, soit en vous laissant vous saborder vous même par une réaction exagérée ou paranoïaque. Dans de telles situations, vous avez deux ennemis : eux et vous-même. « Connais-toi, connais-les, et tu ne succomberas jamais » – c’est le conseil que donne Sun Tzu dans son traité sur l’Art de la Guerre.

Vous avez plus de pouvoir que ce qu’ils veulent vous faire croire – Ils ont introduit d’innombrables mensonges au moyen des religions, de la philosophie, de la politique, de la culture, tous conçus pour vous désarmer en créant en vous un manque de foi en ce que vous pouvez accomplir. C’est cette attitude de laisser-faire qui permet aux prédateurs de courir les rues : ce n’est pas parce qu’ils sont particulièrement puissants, mais parce que les gens se rendent faibles en n’osant pas s’affirmer. Cela vaut toujours la peine d’essayer, car au moins, on teste ses limites plutôt que de les imaginer.

Vous les vaincrez rarement dans l’obscurité – C’est là leur territoire et il existe des milliers de directions depuis lesquelles ils peuvent vous attaquer. Ces êtres n’hésitent pas à faire des coups bas, à exploiter la moindre faille, car pour eux la fin justifie les moyens. Mais si vous les attirez dans la lumière rendant ainsi leurs tactiques visibles, ils s’enfuient ou deviennent fou, révélant à tous leur véritable nature.

Surveillez votre dépense d’énergie émotionnelle – Les émotions ouvrent des portes vers d’autres mondes. Normalement, elles vous aident à élargir votre champ d’action et ainsi à pénétrer dans des niveaux supérieurs d’expériences. Cependant vos émotions négatives ou vos pensées mal dirigées peuvent également être utilisées par des forces occultes pour pénétrer dans votre microcosme. Bien que les émotions négatives soient parfois utiles pour vous avertir d’un danger, évitez de vous y complaire au-delà de leur fonction initiale d’alarme.

Faites usage de votre intuition – Prêtez attention à cette petite voix qui, dans le passé, vous a toujours mis en garde des dangers et des mauvais choix : c’est votre Soi qui tente de communiquer à travers votre subconscient. Si rien n’entre en contradiction avec cette intuition, vous ferez bien de la prendre au sérieux. L’intuition et la logique sont vos outils les plus sûrs.

Faites appel aux « puissances supérieures » – L’aide que vous recevrez sera sous forme de connaissance ou de force, et occasionnellement d’une mise à l’écart de votre adversaire si vous êtes vraiment trop désavantagé au combat. Elles ne peuvent pas toujours vous aider directement, mais elles peuvent vous aider à vous aider vous même d’une manière dont vous n’êtes pas forcément conscient au début. Dans l’incarnation, vous êtes très limité, mais vous pouvez vous mettre en ligne avec des puissances qui ont bien plus de force que ce que vous pourrez générer par votre stratégie et vos efforts personnels. Ayez de la gratitude pour leur assistance.

Vous ne pouvez gagner en saisissant les choix que vous donnent vos adversaires – Ayez toujours un œil sur la troisième option, la manière de dépasser, contourner les règles qu’ils essaient de vous imposer. Le meilleur moyen de gagner un jeu, c’est de ne plus suivre ses règles. Leurs jeux sont élaborés selon ce qu’ils savent de vos réactions. Alors, changez vos méthodes selon la situation. En réajustant vos manières d’agir, vous êtes toujours en avance. Mais, plus généralement, il vaut mieux ne pas entrer dans leur jeu et rester sur votre terrain.

Publicités
Cet article, publié dans Des Outils Très Pratiques, Joel Labruyère, Les Zinfos Qui Font Plaisir, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour L’Art de la Guerre Hyper Dimensionnelle

  1. kekeboys dit :

    Merci, c’est une courte synthèse qui est vraiment pas mal 🙂

    • denise bichet dit :

      merci, je me sens moins seule à la lecture de cet article, j’adhère complètement à cet état d’esprit, encore merci de me conforter dans mes choix de vie

  2. Catherine dit :

    Merci beaucoup. Très instructif!
    Bien à vous.

  3. clara jabris dit :

    pour mettre en pratique l’art de la guerre hyper dimensionnelle
    je reviens au début du texte où il est tout de suite bien préciser « Et surtout, gardez en tête qu’on ne vous présentera jamais des épreuves que vous n’êtes pas capables de réussir »
    c’est une assertion qui court dans tous les milieux « spirituels » et surtout le new age.
    je me demande si les humains qui habitaient Nagasaki avaient tous la force nécessaire pour faire face à un tel ravage ?
    et si l’on se mêle d’exercer l’art de la guerre multidimensionelle, il s’agit d’envisager des forces en jeu qui sont loin d’émettre quoique ce soit pour préserver les petits individus que nous sommes!

    • Icitor dit :

      Certes, mais même la mort, qu’elle soit naturelle (sic) ou provoquée (par des fous) par le feu nucléaire est une épreuve que l’on peut dépasser. Mais ici, l’on a à faire à des karmas de peuples, et donc ce sont des épreuves que les peuples doivent vivre.

      • clara jabris dit :

        c’est difficile de concevoir la mort comme une epreuve à depasser!
        c’est plutot qu’on y passe et inevitablement on la depasse.
        d’ailleurs comme tous les evenements de la vie.
        question des karmas de peuples,on peut se demander jusqu’à quel point on appartient a un peuple, et dans l’art de la guerre hyperdimentionnelle,il s’agit de reconnaitre son clan!

        • Nicolas dit :

          Dans mon combat spirituel j’ai toujours appris ceci : les conseils que je donne sont de l’eau bouillante que je me verse sur moi-même au même titre que j’ai souffert des situations dont je me suis cru fier.
          C’est la foi qui nous sort de tout et le combat se fait face à sa solitude. En s’ouvrrant petit à petit à l’intégrité qui est la nôtre et à la « re-connaissance » de celui qu’on est et qu’on trimballe d’épreuve en épreuve mais qui s’en sort, en s’acceptant et en apprenant à s’y ouvrir. On trimballe notre coeur d’une évolution à une autre sans le grandir, et, la foi pour moi c’est d’être déjà serein et de marcher sur les serpents, a qui on a remis seulement le mensonge et le pouvoir d’illusioner, même pas de duper par la vérité.
          Le combat est si long pour un peu de lumière.
          La remarque de « clara jabris » est pertinent : « nous pouvons tout accepter, c’est en notre capacité » est une affirmation pertinente ou pas, sauf que c’est dur. Parlez de karma collectif pour fukushima cela ne colle pas à mes choix pour m’épanouir et me fatigue en ce qui me concerne.

          peace

          Nicolas

  4. IVAHOUNA dit :

    Gentils personnages, je me suis imaginée dans un jeu virtuel comme on sait faire pour conditionner nos enfants à détruire et s’auto-détruire!
    Les règles du jeu sont simples, toujours un méchant à détruire, à affronter, à déstabiliser pour obtenir le pouvoir à sa place, se sauver, ou sauver la princesse qui comme on a résister va être prise en otage!!!
    ok, no problem, sauf que nous ne sommes plus au moyen-âge !!! Et s’il y a combat pour l’évolution, c’est AVEC et non contre nous même. Les problématiques de vies abordées sont bien listées, exactes, dans l’ensemble c’est très représentatif de l’état d’esprit des individus qui prennent conscience de leur  »ÊTRE » et tente de se dédouaner de leur paraître qui n’est plus d’actualité…..

    Je trouve originale cette idée de mettre des forces hyper-dimensionnelles qui vont nous combattre pour notre salut, mais aussi dommage, CAR NOUS NE SOMMES PLUS A LA MATERNELLE WAKE UP MAN les guéguerres made in USA, faut arrêter la fumette, Nous communiquons en permanence avec tous les univers, toutes les dimensions et tous les plans, sans avoir besoin de psychotropes. La terre (entre autres) est un plan d’expérimentation (une école dans nos concepts) et là, il faut passer en ELEMENT TERRE… merci de changer de manuels scolaires….CELA DIT, y a pas de mal à redoubler, à chacun son rythme

    • le Zorgonaute dit :

      Bonjour IVAHOUNA

      C’est peut-être mon humeur du jour, mais je découvre beaucoup de jugements de valeur dans votre commentaire, et pas beaucoup de propositions qui nourrissent notre débat 🙂

      Plus haut se trouve racontée l’expérimentation par un individu d’une situation vécue et relatée par de nombreuses personnes, tant des abductés que des théologiens ou des physiciens (et tant d’autres), sans oublier tous ceux qui « travaillent » dans un domaine qui tient compte de l’énergétique:

      Il existe plusieurs formes possibles d’existence dans différents plans de densité, et la prédation est une réalité tout à fait probable.

      Acceptez-vous cette assertion comme base de départ ?

      Je cite:

      « Voici un résumé de ce que j’ai appris de mes rencontres avec les démons intérieurs et extérieurs. Que cela vous donne matière à réfléchir, mais gardez-vous de prendre mes paroles aux pieds de la lettre : adaptez-les à vos propres expériences. »

      Ce n’est ni un manuel scolaire ni une déclaration de foi ni une propagande stipulant une quelconque vérité supérieure, inutile de discriminer ce texte en le considérant comme le produit de délires sous psychotropes ou comme une incitation à la barbarie ou la dévotion aveugle..

      Par contre si vous avez des pistes concrètes qui déboucheraient sur une amélioration de nos conditions de vie dans cette apparente réalité, je vous remercie de nous les proposer au plus vite, histoire que tout un chacun puisse posséder « le bon le vrai le juste » chemin… Je ne résiste pas à la tentation de citer Krishnamurti:

      « La vérité est un pays sans chemin« 

      Ou alors il nous faut trouver un exemplaire du Guide du Messie tel qu’il existe dans le livre Le Messie Récalcitrant de Richard Bach

      Amicalement,

      Hypnoblepsique (une moitié du Zorgonaute)

    • Icitor dit :

      Beaucoup de jugement de valeur, pas de propositions. Ne fait pas avancer le débat!

      • le Zorgonaute dit :

        +1 🙂 pas toujours la frite…
        et hop remontons tout en haut de l’article pour les propositions 😉

        ou alors, dans le désordre…

        le blog L’Harmonie des Sphères qui offre dans sa section Shamanisme des exercices énergétiques (faites un tour par le sommaire pour mieux apprécier le contenu de ce blog),

        l’interview nommée Le Souverain Intégral et principalement la réponse à la question 6, qui détaille la pratique de la RQ (Respiration Quantique),

        et le SIMBAD élaboré par Corrado Malanga, qui permet de réconcilier les parties du Soi décomposé et ainsi éliminer les parasites…

        À tous, si vous avez d’autres pistes, idées ou pratiques, je suis preneur 😀

        (Bonjour Icitor – et bienvenue ;))

        Amicalement,

        Hypnoblepsique (une moitié du Zorgonaute)

  5. Sophrone dit :

    Excellents conseils!

    Ajoutons à cela la lecture de deux livres de Frank Hatem :

    « Les cinq clefs » ( la résistance humani-terre face aux reptiliens et au nouvel ordre mondialiste des Illuminati).

    « La sixième clef: la clef vibratoire »

    disponibles aux Éditions Louise Courteau

    • le Zorgonaute dit :

      Bonjour Sophrone !

      Je ne connais pas encore les livres de Frank Hatem, mais je me permets cette simple remarque quand à la « manière »: si selon sa compréhension, il est existe plusieurs clés, pourquoi ne pas toutes les proposer dans son premier livre ?

      La clé proposée par le Dr. Corrado Malagan sous le nom de SIMBAD (Self Induced Method for Blocking Abductions Definitively) me semble être bien efficace et n’a pas subi les affres d’une commercialisation… Je vous la recommande vivement comme prolongement des conseils écris plus haut! C’est par là: Se Libérer en 4 Étapes

      Amicalement,

      Hypnoblepsique (une moitié du Zorgonaute)

  6. Didier Erard dit :

    Clara Jabris,

    Il n’y a pas que dans les mielleux milieux new-age que ce « bruit » court. La littérature ésotérique de tous les mouvements religieux y fait référence également.

    J’insiste sur le côté ésotérique car ce point de vue n’a rien à voir avec le bol d’âneries qu’essayent de nous faire manger toutes les religions confondues. Ce bol fait probablement partie de l’armada des forces dont il est question dans ce texte.

    Quant aux individus de Nagasaki (et tu en oublies), on ne peut certes justifier un tel acte. Tout au plus s’adresser à leurs âmes et leur demander de pardonner pour que le cycle ne se perpétue pas lors de leur prochaine réincarnation.

    • clara jabris dit :

      didier erard
      et comment s’adresser aux creatures( c’est difficile d’imaginer qu’elles ont une ame) qui sont responsables du lancement de la bombe sur Nagasaki?

  7. Icitor dit :

    La porte émotionnelle est très certainement celle qui permet aux entités astrales de nous gouverner. Qu’elles soient du bas astral d’où une puanteur indéniable s’élève, du « haut astral » où des entités lumineuses tentent de servir de guide à l’humanité, n’oubliez jamais que cet ensemble d’entités ont besoin de l’humanité pour survivre et que leur seul moyen de se nourrir est de vous pomper vos éthers. Si l’humanité venait à disparaitre, toutes ces entités disparaitraient. Là est leur limite de nuisance, car elles sont tout autant que nous soumises à la force de l’auto-conservation.
    Soyez conscient, qu’aujourd’hui, tous les lieux, les organisations de pouvoirs sont contrôlés par des entités. Dès que vous adhérez à un groupe non conscient de ces phénomènes, vous vous exposez.
    Les conseils donnés ci-dessus, sont donc valables pour tout groupe qui chercherait à s’affranchir de la matrice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s