Le Souverain Intégral

Grâce aux efforts conjugués de différents traducteurs, l’interview par le Projet Camelot de James, transmetteur/traducteur des données « WingMakers« , « Lyricus » et « Event Temples« , est désormais disponible dans une version francophone complète !

Réalisée il y a un peu plus d’un an, en novembre 2008, James y aborde les aspects les plus sombres de notre actualité tout en proposant une solution profonde : la libération du Souverain Intégral…

– Dans cette interview James répond à de nombreuses questions sur 2012, La planète X, l’effondrement économique et les changements à venir dans ce qu’il appelle l’ère de transparence et d’expansion.

– Il développe aussi avec une analyse stupéfiante la structure des comportements de l’humanité qui engendre depuis des milliers d’années les mêmes schémas « déséquilibrés » de génération en génération.. À mettre en lien avec l’article sur l’Epigénétique (extrait de la revue Nexus N° 64)

– Il fait une description de ce qu’il appelle La Structure Secrète pour la Suppression du Souverain Intégral et son fonctionnement pour emprisonner l’humanité, il explique qui en est l’auteur et quel était son but ? Les amateurs de Anton Parks seront étonnés de la synchronicité

– Il revient aussi sur la création de la mythologie « Wingmakers » et son réel but dévoilé dans cet interview en 2008.
– Il complète et amène quelques explications et méthodes que l’on peut retrouver en détails sur les plateformes « Event Temples » et « Lyricus » pour participer au démantèlement de cette structure de suppression du Souverain Intégral dans notre vie de tous les jours.

L’interview originale est disponible en Anglais sur le site du Project Camelot

L’interview en Français est téléchargeable sur le Zorgonaute ou sur megaupload.

Nous invitons le lecteur à faire preuve de persévérance comme de discernement face à ces informations, et ajoutons en introduction ce que « James » évoque au début de l’interview:

Laissez-moi vous avertir qu’il s’agit d’une analyse directe et brutale de la structure de suppression, et je conseillerais chacun d’entre vous de rester le plus neutre possible en examinant mes réponses. Si vous trouvez que l’information est trop « lourde » ou génère de la peur, laissez-la de côté ou retournez-y plus tard. Cette histoire n’est pas destinée à tout un chacun.

Certains se sentiront menacés, et y réagiront avec un sentiment d’alarme, tandis que d’autres auront le sentiment que le sol se dérobe sous leurs pieds. Si vous éprouvez l’une ou l’autre de ces situations, vous pourriez bien ne pas être préparés à affronter ces réalités.

Très bonne lecture à tous 😉

Pour ceux qui aimeraient en discuter, un ami cher au Zorgonaute a ouvert un fil à ce sujet sur le forum de la Radio Ici et Maintenant.

ajout du 26.12.2009:

Une seconde interview est désormais disponible — ICI

James : Le Souverain Intégral

_____________________________

Question 1 de Project Camelot:
Dans quelle mesure l’histoire des WingMakers est-elle vraie ou fondée sur des faits ?

Réponse 1 de James: La partie de l’action qui se déroule sur Terre s’appuie sur la technique de la Bi-Location Sensorielle (BLS), similaire dans son concept au « remote viewing » (vision à distance). Pour tout ce qui concerne l’ACIO, les Incunabula, les Illuminati, les secrets liés aux Extra-terrestres, etc., ce scénario est basé sur mes recherches, effectuées à l’aide de cette technique. Les noms, les identités et les lieux en rapport avec ces éléments ont été modifiés afin de se fondre dans l’intrigue mythologique des Wingmakers et pour conserver la couverture de ces organismes.

Mon but n’était pas de démasquer ces organisations ni leurs objectifs douteux. J’étais néanmoins conscient que, parmi les lecteurs les plus attachés à la vérité et à sa révélation au grand jour, figuraient de nombreux adeptes de la théorie du complot. Le contexte cosmologique de l’intrigue est mythologique, tandis que les éléments les plus terrestres contenus dans les entretiens avec Neruda sont fondés sur mes expériences de BLS.

________________
Question 2 de Project Camelot:
Il y a des gens qui, à mesure qu’ils étudient et analysent les évènements en cours, sont surtout préoccupés par les messages sombres et décourageants, les alertes à propos de problèmes potentiels majeurs. D’autres, par contre, se concentrent surtout et seulement sur les messages d’espoir et de lumière, et refusent d’héberger et d’accepter les mauvaises nouvelles. Bien que nous n’ayons aucun problèmes pour incorporer ces deux visions, et que nous comprenions que les modalités de leurs manifestations dépendront de chacun d’entre nous, une partie de notre public penche d’un côté ou de l’autre.

Quelle est votre philosophie propre, ou celle de ceux que vous représentez, concernant ce dilemme, et quelle lumière pouvez-vous donner dans ce débat en cours entre ces deux factions, qui toutes deux se préoccupent profondément du futur de notre monde ?

Réponse 2 de James :
Les situations inquiétantes et de mauvais augure de notre monde sont très réelles. Il est impossible d’examiner les politiques des gouvernements dans le monde et d’y trouver quelque cohérence, bienveillance, ou actes éclairés, et de façon générale, d’y voir une intelligence de comportement reflétant égalité et unité.

La famille humaine a été liée/emprisonnée pendant des milliers de générations, retournant à chaque fois vers sa planète Terre natale, dans le souci d’améliorer la domination des générations précédentes, le confort d’existence, le mode de vie et la technologie, tandis que la maturité émotionnelle demeurait enfouie dans le substrat du viol, des abus sexuels, de l’esclavage, de la guerre, de la mauvaise foi, de l’avidité, de la fraude et de l’imposture des gouvernants, sans oublier une centaine d’autres vices perpétués par des humains faibles et désabusés, programmés à ne voir que la façade du mental humain et ses systèmes de restriction/limitation.

La famille humaine construit une pyramide de vie manifestée, au travers de milliers de générations, et chaque nouvelle génération bâtit une autre couche – une amélioration de la technologie et du mode de vie. Nous approchons du sommet de cette pyramide, où il ne se trouve plus rien à ajouter. La pyramide est achevée et nous — chacun d’entre nous — devons examiner la pyramide que nous avons construite, et nous demander de quelle façon elle illustre notre transcendance, notre vrai Soi.

La pyramide de l’humanité est manifeste dans le monde tridimensionnel, mais elle provient d’un ensemble de constructions défectueuses. Que sont ces constructions ?Qu’est-ce qui les rend défectueuses et imparfaites ? Comment l’humanité a-t-elle fait fausse route, au point de construire des structures de civilisation et de société qui reflètent aussi pauvrement ce que nous sommes réellement ?

Il y a une structure spécifique qui a émergé au cours des millions d’années, pour inciter et conduire l’humanité dans l’état répétitif de bâtisseurs de civilisation défectueux et déficients. Dans le cadre général de vos questions, je dois commencer par définir cette structure, afin de répondre à toutes vos questions de façon suffisamment détaillée, et pour apporter de nouvelles textures et dimensions dans la conversation.

Cette structure est connue au sein de (l’Ordre) Lyricus comme celle de la Suppression du Souverain Intégral.

Ses neuf composants principaux sont présentés de façon détaillée un peu plus bas. Avant que vous, le lecteur, ne poursuiviez, laissez-moi vous avertir qu’il s’agit d’une analyse directe et brutale de la structure de suppression, et je conseillerais chacun d’entre vous de rester le plus neutre possible en examinant mes réponses. Si vous trouvez que l’information est trop « lourde » ou génère de la peur, laissez-la de côté ou retournez-y plus tard. Cette histoire n’est pas destinée à tout un chacun. Certains se sentiront menacés, et y réagiront avec un sentiment d’alarme, tandis que d’autres auront le sentiment que le sol se dérobe sous leurs pieds. Si vous éprouvez l’une ou l’autre de ces situations, vous pourriez bien ne pas être préparés à affronter ces réalités.

La Structure Secrète pour la Suppression du Souverain Intégral

Le Système Mental Humain (SMH) :

Le Système Mental Humain est séparé en trois mécanismes fonctionnels
principaux : l’inconscient ou mémoire génétique, le subconscient, et le conscient.

Ces trois composantes s’entremêlent pour former ce que la plupart des gens appellent la conscience. Le SMH est le voile le plus opaque et le plus déformé qui s’est tenu entre l’humanité et son vrai soi, pervertissant l’expression-du-soi à l’intérieur des domaines que nous appelons la réalité. L’inconscient, ou mémoire génétique, est le dépositaire de l’humanité entière; le subconscient celui des lignées familiales; et le conscient celui de l’individu.

Toutefois, et il est important de comprendre ceci, les modèles à la base de la pensée proviennent essentiellement des structures de conscience du subconscient et de la mémoire génétique. Ainsi, tandis que les individus croient être eux-mêmes individuels, uniques, séparés, et plutôt-singuliers, en réalité ils ne le sont pas. Pas dans le contexte du SMH.

Vous pouvez vous concevoir comme une copie de la famille humaine, enveloppée à l’intérieur d’une copie de vos parents et lignées familiales, et placée dans une expression individualisée : vous. Le « Vous » est un SMH individualisé en une expression donnée, mais ses racines sont entièrement plantées dans le sol de l’humanité et de la lignée parentale, le tout étant téléchargé dans le foetus en développement, avant la naissance.

C’est précisément pourquoi, après dix mille générations, nous continuons de fonctionner suivant les mêmes schémas d’avidité, de séparation, et d’autodestruction.

L’image dans le miroir est améliorée et modernisée avec un meilleur « habillement », et des masques plus sophistiqués, mais en dessous, c’est l’image persistante des mêmes sentiments, des mêmes pensées, et des mêmes comportements. L’ingénierie sociale et culturelle conspire, au moyen des systèmes éducatif et de divertissement, à entraîner l’individu au cours de ses années de croissance (entre 3 et 14 ans), activant les programmes et les sous-systèmes du SMH, afin de s’assurer que l’individu est correctement préparé à se conformer à la réalité matricielle de son époque. Et même les non-conformistes, qui s’imaginent être eux-mêmes « en-dehors de la boîte », se trouvent bien, eux aussi, à l’intérieur du périmètre du SMH.

La Grille de Pouvoir de l’Argent (GPA) :

C’est pour permettre à l’Elite d’exercer un contrôle sur la Grille de Pouvoir de l’Argent, qu’existe en fait le Système Mental Humain. L’Argent est l’objectif premier de l’Elite, car il imprègne de pouvoir ceux qui le possèdent. L’Argent revêt de nombreuses formes, depuis les actifs en métaux précieux et en pétrole, terres et immobilier, minéraux, jusqu’aux biens manufacturiers et autres services.

L’Argent est le « Dieu » de l’Elite, et leurs banques sont les institutions religieuses dans lesquelles elles peuvent adorer leur Dieu. L’élite de l’entreprise, l’élite de gouvernement, l’élite souterraine, et l’élite bancaire constituent les contrôleurs de la GPA. Ceux qui sont en situation de pouvoir, surtout au sein du secteur bancaire, sont dévoués tout entier à la GPA, et feront tout ce qui est possible pour resserrer leurs contrôles de la GPA, et manipuler la famille humaine, afin qu’elle serve leur agenda.

Structure Interdimensionnelle d’Univers (SIU) :

C’est la structure des domaines de réalité et comment elles se connectent les unes avec les autres. SIU est un sujet très, très complexe à dévoiler, surtout dans un format tel que celui-ci, aussi ne ferai-je qu’en effleurer la surface.

Les êtres humains sont à la fois dimensionnels et interdimensionnels. La Source Première est nous tous. Elle est le Nous Collectif. Elle n’est pas un Dieu, vivant dans quelque poche lointaine de l’univers. La Source Première est le Collectif Humain désencombré du SMH. La Source Première se divisa elle-même en expressions individualisées — nous.

À l’origine, nous habitions dans des dimensions qui n’étaient pas matérielles, mais qui existaient aux niveaux quantiques du temps et de l’espace. Cependant, à mesure que les dimensions accrurent leur densité au fil de l’expansion de la création (notre création), nous, êtres individualisés et interdimensionnels, fûmes séduits et convaincus d’entrer dans le corps humain. Cette séduction fut une conspiration conjointe des forces menées par Anu, le Roi des Anunnaki, lequel réclamait des travailleurs esclaves pour extraire l’or physique, alors présent en abondance sur Terre. Ces êtres que nous considérons maintenant comme les Atlantes, étaient interdimensionnels et vivaient sur Terre, et Anu, avec grande malice,parvint à les convaincre de s’incarner dans des instruments humains.

Cette incarnation était une expérience remarquable dans le champ de l’ingénierie humaine, et le Système Mental Humain (SMH) était au coeur de ce projet. Anu réalisa que la seule façon de réduire en esclavage les Atlantes, était de les envelopper dans un système mental qui réduirait leur capacité à exprimer leur vraie nature, et, bien au contraire, les pousserait à exprimer les programmes gravés à l’intérieur du SMH. Ces programmes étaient la création d’Anu et de ses
scientifiques.

Complexe Dieu-Esprit-Âme (CDEA) :

C’est l’élément central du SMH, car c’est le point d’ancrage de la séparation. L’être humain individué, libéré du SMH, est appelé le Souverain Intégral dans la mythologie WingMakers. C’est là l’identité véritable de chacun, ainsi que celle de l’ensemble des êtres humains. Dans ce modèle du Souverain Intégral, nous sommes les Dieux de notre multivers local, et collectivement, nous sommes la Source Première dans le multivers.

Pourquoi le CDEA est-il le point d’ancrage de la séparation ? Nous avons deux chemins : la Religion et la Spiritualité — chacune étant un côté de la même pièce, et cette « pièce » est le CDEA. Maintenant, Anu, en sa qualité d’entité intelligente et astucieuse, savait que les humains évolueraient, et qu’ils pourraient bien commencer de se rappeler, dans le cours de cette évolution, qu’ils sont des Souverains Intégraux. Gardez à l’esprit que les Atlantes étaient des êtres hautement évolués avant de revêtir l’instrument humain créé par Anu.

Rappelez-vous aussi que l’instrument humain n’est pas simplement le corps physique, mais inclut aussi les émotions et le SMH, et que cet instrument humain est composé de telle façon que, tandis que le corps physique meurt, un corps de dimension supérieure ou enveloppe, basé sur le corps physique, continue (de vivre).

Certains s’y réfèrent comme étant l’âme, d’autres le décrivent comme étant le corps astral, mais il s’agit simplement d’une enveloppe, pour que le Souverain Intégral continue d’opérer, et demeure assujetti au SMH et à la plupart de ses programmations. Ainsi, même dans la mort, le Souverain Intégral n’est pas libéré des influences du SMH et des programmes de l’instrument humain. Les Anunnaki créèrent le SMH afin de consigner le Souverain Intégral — le vrai Soi qui est infini et éternel — dans une prison tissée d’illusions et de tromperies mêlées. Ainsi l’instrument humain était ajusté avec le SMH, tandis que le Souverain Intégral y était placé, en tant que force de vie, pour faire fonctionner
l’instrument humain. Un aspect du CDEA était le programme que nous appelons la peur de la mort, la peur dela séparation, et la peur de la non-existence.

Ce fut cette peur, si fortement ressentie par les humains, qui donna naissance à la construction d’un Dieu séparé, à partir duquel un Esprit séparé remplissait l’univers, et grâce auquel nous étions tous créés séparés. Que l’on parvienne jusqu’à Dieu par la religion ou la spiritualité n’a pas d’importance : il s’agit dans les deux cas d’apaiser la peur de la mort au sein de l’individu, comme cela est spécifié par le programme.

En effet, Anu, le Roi des Anunnaki, se promut lui-même Dieu du monde humain. Le chemin vers Dieu, indépendamment de la religion ou de la spiritualité suivies, comportait le même programme sous-jacent: vous êtes un humain doté d’une âme, cette âme doit être rachetée ou activée, pour que vous soyez sauvé. Dans ce processus où vous sauvez votre âme, vous êtes dégagé de toutes responsabilités vis-à-vis de l’état du monde.

Vous êtes récompensé avec une vie éternelle dans le royaume de Dieu (quel que soit d’ailleurs le nom que vous avez choisi pour nommer Dieu), où vous pouvez désormais vivre dans la félicité, et/ou servir en qualité d’enseignant de la lumière.

La construction sauveur/maître fait partie intégrante du CDEA, et encourage les êtres humains à trouver un maître qui leur enseignera comment s’élever, comment être sauvés, comment obtenir le nirvana, comment vivre une vie de façon éthique, et comment s’assurer d’un bonheur éternel. Il y a des maîtres de grande sagesse et lumière qui demeurent à l’intérieur du domaine du SMH, sans être au courant de leur/cette implication. La subtilité ingénieuse est tellement profonde que, quand bien même vous auriez le sentiment d’avoir accompli la réalisation-de-soi, vous demeurez piégés dans le SMH. C’est aussi vaste que cela, surtout lorsque l’on compare avec le monde matériel.

Les Sauveurs peuvent prendre de multiples formes, depuis celle de la deuxième venue du Christ, en passant par celle d’un Dieu de colère, jusqu’à celles de la Terre, d’esprits de la nature, d’hôtes angéliques, de prophétie, sans oublier les forces extraterrestres qui intercéderont en faveur de l’humanité. Chacun d’entre nous est son propre et unique sauveur, son propre maître, tout à fait capable de nous faire lever et tenir droit à l’intérieur de nous-mêmes, d’arrêter définitivement les systèmes de suppression, et de nous éveiller à notre conscience du Souverain Intégral. C’est le chemin de la libération qui sera discuté dans les réponses qui vont suivre.

En substance, le CDEA est un aspect du SMH qui perpétue la séparation. De même que des langues différentes séparent, des chemins religieux et spirituels différents séparent la famille humaine, et rendent possible une race plus facilement contrôlée et pacifiée par le biais du CDEA.

Réseau Implanté de Déviation pour le Stress et la Mort (RIDSM):

Comme son très long titre le suggère, le RIDSM est la descente dans les tréfonds de l’humaine condition, et la longe, la bride qui contrôle, emprisonne, et attache au monde matériel. Dans la région du plexus solaire de l’instrument humain, se trouve le module RIDSM du SMH.

Cela rend tout ceci un peu compliqué, parce que vous devez considérer le SMH comme étant le réseau principal, tout en examinant les carrefours ou les implants qui se branchent sur le SMH. L’un d’eux est le RIDSM, et tandis qu’il est ancré dans le plexus solaire, il s’agit aussi d’un réseau complexe qui se développe de façon exponentielle vers le haut, jusque dans le coeur, le cou, et les régions de la tête. Il s’agit d’une structure éthérique qui collecte, absorbe, et distribue la peur, l’anxiété, le stress, et l’agitation sans repos.

Tandis que la peur de l’avenir domine ce module — d’un point de vue de la programmation — Anu fut attentif à le connecter à la peur primale de la mort et de la non-existence. Le RIDSM est à l’origine de beaucoup des dysfonctionnements au sein de la famille humaine, en termes d’insuffisances et de failles dans ses comportements. Il active aussi les humains, qui se mettent alors à servir et à suivre les chemins de la religion et de la spiritualité.

Système de Polarité (SP):

Il s’agit d’un sous-module (sub-node) du RIDSM, conçu pour créer des polarités dans le SMH, et ainsi créer une friction entre les polarités, de sorte que cette friction apporte et manifeste discorde, dissensions, et manque d’harmonie. Si vous existez dans le SMH (et c’est le cas), alors vous existez dans la polarité.

C’est aussi simple que cela. La Polarité est ce qui active et nourrit le SMH. C’est la « nourriture » du SMH, car, dans la polarité, l’instrument humain est perdu dans la séparation, ce qui est précisément l’objet et la fonction du SMH tel que conçu et voulu par ses créateurs.

Système de Manipulation Génétique (SMG) :

Ce système fut un développement mené par diverses races interdimensionnelles, oeuvrant pour créer un instrument approprié, permettant d’accéder au monde physique. Ce fut Anu qui tout particulièrement voulut, non seulement accéder au monde physique pour exploiter ses ressources naturelles, mais le faire en supprimant l’infinité des êtres qui donneraient vie aux instruments humains, afin de disposer ainsi d’esclaves consentants et volontaires. Oui, des êtres infinis peuvent être supprimés en êtres finis, lorsqu’ils sont assujettis au SMH.

Dans le processus d’ingénierie de l’instrument humain, il fut décidé de créer le SMG comme un moyen de modifier cet instrument humain au cours du temps, à mesure qu’il évoluait, pour s’assurer qu’il n’atteindrait jamais la réalisation-de-soi ou l’état de conscience du Souverain Intégral. L’état de satori, nirvana, de conscience cosmique, d’éveil et d’extase, n’étaient que différents noms pour des états élevés à l’intérieur du CDEA, lequel se situait toujours à l’intérieur du domaine du SMH. Mais ces états élevés de conscience devinrent des points de contrôle qui déclenchaient les interventions du SMG. L’état authentique du Souverain Intégral — même après la mort de l’instrument humain — ne fut jamais réalisé par un membre de la famille humaine, si ce n’est très récemment.

Navigateur d’Intégration :

C’est l’élément du SMH qui active la recherche individuelle authentique de Dieu, dans le contexte de la totalité, de l’identité, de l’unité, et de l’égalité. Certaines personnes entreprennent cette recherche, car elles ressentent une sorte d’obligation en cela, comme un moyen d’apaiser les attentes de leurs parents, conjoints, ou leur propre sentiment de culpabilité. La quête authentique, telle que décrétée et impulsée par le Navigateur d’Intégration, est une dérivation récente, qui a été apportée et installée dans l’instrument humain par le biais du SMG, lequel est un système ouvert. Bien que ce soit encore un artefact du SMH, c’est une voie détournée et déguisée sur le chemin de la libération. Davantage à ce sujet ultérieurement.

Système Post-Mortem (SPM) :

Il s’agit du système dans lequel l’individu, au moment de la mort de son corps physique, est accueilli par les guides « de l’autre côté », et passe en revue son expérience de vie, examinant les zones de faiblesse, et retournant pour corriger les erreurs de la vie précédente, en d’autres termes, karma et réincarnation. Le SPM est le moyen par lequel le Souverain Intégral demeure retenu dans l’étreinte de l’illusion, même si cette illusion est celle d’une réalité hautement élaborée, quand on la compare à l’existence physique dans le plan de la Terre. Cela permet le recyclage du Souverain Intégral dans les dimensions physiques, encore et encore.

Cette procédure fut initialement conçue comme le moyen principal par lequel le monde serait préparé, à la naissance d’Anu au sein du plan terrestre, et à son règne sur Terre en qualité de chef incontesté du monde. Toutefois, cette possibilité a été écartée en tant que scénario.

Ces neuf composantes constituent le complexe de la prison, complexe auquel chaque être humain est assujetti lorsqu’il naît, vit, et meurt ; et ce, quel que soit le nombre de cycles de mort et renaissance qu’il ait pu parcourir. Avec la Suppression du Souverain Intégral, nous vivons tous dans un Monde-Matrice d’illusions et de tromperies.

Et, tandis que les êtres humains ne sont plus au service des Anunnaki pour la production d’or, la manipulation génétique du SMH, ainsi que l’action des autres composantes de la structure de suppression sont néanmoins toujours en opération et effectives, les rênes de ces systèmes de suppression ayant été transférés, et accaparés goulûment et avec voracité, par l’Elite.

Il est plus que temps que les humains se réveillent, et découvrent l’environnement dont ils sont partie prenante, et apprennent comment ils peuvent faire cesser tout cela — un individu à la fois. Nous sommes la clé de notre dilemme, et nous devons apprendre comment désactiver la matrice de suppression afin, de nous éveiller à la conscience du Souverain Intégral, de vivre au sein de son intelligence de comportement, et de nous libérer nous-mêmes de l’emprise du mental et de l’instrument humain.

À tous ceux qui chantent les louanges de l’espérance et de la lumière, je peux seulement dire que vous serez déçus si votre espoir dépend de quelqu’un, excepté vous-mêmes, pour faciliter le changement dans ce monde. C’est exactement et vraiment comme Gandhi l’expliquait : nous devons devenir le changement que nous voulons voir dans le monde, mais le point clé consiste à définir de quel changement il s’agit.

Avez-vous jamais considéré la définition de votre Soi ? Qu’est-ce qui vous définit ? Si vous regardez dans le miroir et que vous décollez les masques, les prétentions, les tromperies, les peurs, les pensées, les sentiments : que reste-t-il ? Pour la plupart, la réponse serait leur âme ou esprit. Et si je vous disais que l’âme — telle que définie par la majorité — n’existe pas vraiment séparée du mental, que diriez-vous ?

Le changement que je veux voir dans le monde est que les gens commencent à se voir eux-mêmes comme des êtres multidimensionnels, dont le coeur est le Souverain Intégral, véritable distillation de la Source Première dans une expression humaine singulière. Si les gens étaient seulement en phase avec cette fréquence, ils comprendraient que toutes choses sont unies dans l’identité, l’égalité, et la vérité. C’est la définition du Grand Portail, telle qu’elle a été dévoilée par la mythologie WingMakers au cours des dix dernières années.

Chaque individu est un portail en lui-même, et ce portail est le point d’accès aux mondes interdimensionnels du Souverain Intégral, où l’instrument humain, tel une combinaison spatiale, est finalement ôté, l’individu réalisant alors sa nature authentique et infinie, et comprenant dans cette réalisation, que chacun – CHACUN – est égal dans cet état, et que dans cette égalité, nous sommes UN.

Le Grand Portail, c’est lorsque l’humanité se lève comme UN SEUL ÊTRE dans cette réalisation qui-tout-englobe : alors, nous transcendons la structure de suppression, et nous nous exprimons en tant que Souverains.

2012 est une seule page dans le « livre » que l’on appelle l’Ère de la Transparence et de l’Expansion. La vie illusoire — l’époque des voiles posés sur des voiles posés sur des voiles — se dissipe, à condition que suffisamment de personnes se lèvent à l’intérieur d’elles-mêmes, et honorent le Souverain Intégral qui s’y trouve, en exprimant sa vérité.

Mais pour cela, les gens doivent être à l’écoute de sa conscience, en dehors du SMH. Ceci est la trajectoire et l’action dans lesquelles vous devez vous engager. La recherche d’informations est terminée. La recherche d’un maître, d’un guru, d’une religion, d’un chemin spirituel, ou d’une voie de purification est terminée. La recherche des fautes et des responsables est terminée. La recherche de l’information cachée et secrète, qui se trouve derrière les forces des ténèbres, est terminée. C’est l’expression de la conscience du Souverain Intégral, et la désactivation de la structure de suppression, qui deviennent l’objectif de chaque individu dans cette nouvelle ère.

________________

la suite….. c’est par ICI

Publicités
Cet article, publié dans Les Zinfos Qui Font Plaisir, Nouveau Paradigme, WingMakers, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s